Voici le dernier bloc de cette 3ème semaine du QAL Farmer Wife.

Je me suis vraiment amusée à chercher les tissus pour réaliser ce bloc.

 

24. Coral

24 Coral

La lettre qui accompagne ce bloc se termine par ces mots : “Love them while we can.”  ( Aimons-les tant que nous le pouvons")

J'avais 17 ans quand j'ai appris que l'on pouvait perdre en un clin d'oeil les gens que l'on aime.

Nous étions en vacances et maman est partie dans la salle de bain, Nous l'avons entendu couper l'eau de la baignoire et puis plus rien....

Papa l'a appelée, comme elle ne répondait pas, il est allé voir ce qui se passait mais il était déjà trop tard : elle était partie pour ce voyage dont on ne revient pas.

De ce jour, il me reste aussi le souvenir de la journée merveilleuse que nous avions passés tous les 4 ensembles, on était en vacances, il faisait beau et l'harmonie régnait entre nous. La chaleur de cette journée a été, pour moi, le soleil qui m'a permis de traverser les jours sombres qui ont suivis.

 

Les occasions de monter notre amour sont de plus en plus rares, les sollicitations sont maintenant si nombreuses.

Je suis parfois tellement étonnée de voir comment mes visiteurs ne sont parfois pas "présents" quand ils viennent à la maison : ils sont tellement dérangés par leurs smartphones qu'il en devient impossible de tenir une conversation cohérente. Je n'ose pourtant pas leur demander de l'éteindre ou de le mettre en veille tellement ils sont stressés de ne plus être "connectés. Ils discutent avec des gens au bout du monde mais sont incapables de parler avec les personnes assises dans la même pièce qu'eux.

Prenons donc le temps d'être avec ceux que nous aimons, arrêtons-nous un moment pour partager un repas, éteignons quelques minutes nos smartphones et prenons le temps d'une discussions avec ceux qui nous entourent.

Et surtout oublions les cadeaux coûteux pour "compenser", accordons un sourire, un mot gentil cela fera toute la différence parce que le jour où ils ne seront plus là il sera trop tard pour dire: "je t'aime"